Mali: 8 douaniers et civils tués lors d'une attaque dans le sud-est (nouveau bilan)

AFRICA RADIO

12 juin 2022 à 17h21 par AFP

Huit personnes, deux douaniers et six civils, ont été tuées samedi dans le sud-est du Mali, lors d'une attaque menée par des "hommes armés non identifiés" contre un poste des douanes, selon un nouveau bilan fourni dimanche à l'AFP par des sources policière et administrative.

Un précédent bilan donné par des sources militaire et locale faisait état d'au moins cinq personnes tuées dans cette attaque survenue dans la zone de Koutiala, près de la frontière avec le Burkina Faso, également touché par des violences jihadistes. La source militaire et l'élu local avaient attribué cette attaque a des "terroristes". La police a "dénombré huit pertes en vie dont deux douaniers, six civils et quatre blessés graves, tous des civils", indique un document officiel authentifié dimanche auprès du commissariat de Koutiala par l'AFP. "Les assaillants dans leur retrait ont emporté un véhicule de la douane, dans lequel se trouverait un agent de la douane, et six pistolets mitrailleurs", dit le même document, sans préciser le sort de ce douanier. L'attaque a été menée par des "hommes armés non identifiés" qui étaient "sur des motos et un véhicule" pick-up, selon la même source. Une source au gouvernorat de Koutiala a indiqué dimanche à l'AFP le même bilan de huit morts dont deux douaniers et six civils qui sont des collaborateurs "bénévoles de la douane" et des transporteurs. Le Mali est le théâtre depuis 2012 d'attaques menées par des groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique, ainsi que de violences de toutes sortes perpétrées par des milices autoproclamées d'autodéfense et des bandits. Ces violences, parties du nord en 2012, se sont propagées au centre, puis au Burkina Faso et au Niger voisins. Elles ont fait des milliers de morts civils et militaires ainsi que des centaines de milliers de déplacés, malgré le déploiement de forces onusienne, française et africaine.