Forum Investir en Afrique 2024

Mali: apparents signes de vie d'otages sud-africain et malien

Deux vidéos circulant dimanche sur les réseaux sociaux, authentifiées par l'AFP, montrent séparément deux hommes semblant être l'otage sud-africain Gerco van Deventer et l'otage malien Abdou Agouzer Maïga, qui se disent aux mains d'un groupe affilié à Al-Qaïda et appellent à l'aide.

AFRICA RADIO

28 mai 2023 à 21h06 par AFP

Gerco van Deventer, un infirmier qui travaillait pour une société de sécurité, a été kidnappé en Libye le 3 novembre 2017 alors qu'il se rendait sur un site de construction d'une centrale à environ 1.000 km de Tripoli. Il a ensuite été transféré au Mali. Abdou Agouzer Maïga, ancien député, a été enlevé par des hommes armés en avril 2023 à Koutiala, dans le sud du Mali. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un homme à longue barbe qui semble être Gerco van Deventer et qui s'identifie comme tel. Il dit être détenu dans le nord du Mali par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), affilié aux jihadistes d'Al-Qaïda, et demande urgemment de l'aide pour faciliter sa libération. Une autre vidéo montre un homme qui semble être Abdou Agouzer Maïga. Lui aussi s'identifie comme tel et dit être aux mains du GSIM sans préciser le lieu. Il appelle le chef de la junte malienne Assimi Goïta et le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga à tout faire pour négocier sa libération. Il dit souffrir de maladies et de la chaleur. Les deux hommes citent le 26 mai comme date d'enregistrement. La libération en mars du journaliste français Olivier Dubois et du travailleur humanitaire américain Jeffery Woodke, respectivement enlevés en 2021 au Mali et en 2016 au Niger, a redonné l'espoir aux proches de Gerco van Deventer. Olivier Dubois a rapporté avoir passé plus d'un an en captivité avec le Sud-Africain. "Chaque communication apporte un peu d'espoir", a réagi auprès de l'AFP Shereen van Deventer, qui a pris connaissance de la vidéo montrant son mari. Elle a précisé qu'il avait eu 48 ans en avril, en détention. Le 3 juin, "il aura été en captivité cinq ans et sept mois", a rappelé l'ONG Gift of the Givers, influente association caritative musulmane qui se dit impliquée dans la médiation en vue de sa libération "sans condition". Le Mali est en proie depuis 2012 à la propagation jihadiste et à des violences en tout genre, dont les kidnappings sont un des aspects, qu'il s'agisse d'étrangers ou de Maliens. Les motivations, idéologiques ou crapuleuses, vont de la demande de rançon à l'acte de représailles en passant par la volonté de marchandage. La crise sécuritaire s'est propagée au Burkina Faso et au Niger. La famille de Gerco van Deventer a déjà publié sur Facebook une vidéo qui montre l'infirmier et qui aurait été enregistrée le 15 mars.