Mali: Négociation avec les Djihadistes..Pourquoi le cafouillage ? 

Le grand RDV

Mali: Négociation avec les Djihadiste..Pourquoi le cafouillage ? 

Au Mali , une semaine après le démenti du gouvernement de transition qui a nié avoir mandaté qui que ce soit pour dialoguer avec des groupes terroristes affiliés à al-Qaïda., on ne sait toujours pas ce qui a pu se passer .

Après cet incident la primature et le ministère des affaires religieuses contactés n'ont pas souhaité s'exprimer sur la question, qui manifestement embarrasse.


Mais mercredi , le Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide des Ançars et président du Haut conseil Islamique du Mali, a déclaré  « Que les autorités nous délèguent ou pas auprès d’elles. C’est de notre devoir de chercher les voies et moyens pour la stabilité du Mali et, cela doit être l’apport de tout bon Malien. Nous sommes sur cette voie bien avant la mise en place de ce gouvernement de transition fin de citation,

 

En 2019, le Dialogue national inclusif avait en effet  recommandé le  dialogue avec des groupes terroristes , mais la France, principal partenaire du Mali dans la lutte contre le terroriste, a à maintes reprises fait savoir qu'elle y était opposée.

De quelle marge de manœuvre dispose le gouvernement pour appliquer les directives nationales?  Le projet de négociation avec les terroristes sera-t-il abandonné? 

Invités:

Etienne Fakaba SISSOKO, Enseignant chercheur au Centre de recherche d'analyses politiques économiques et sociales du Mali à Bamako

 

Tiambel Guimbayara,  

Journaliste, Directeur de publication La voix Mali en France

 

Zeinabou Maïga  

 

1ère vice présidente  du Parti Le Front Africain de Développement ( FAD)

Le grand RDV