Mali: Paris condamne l'attaque contre des Casques bleus dans le nord

AFRICA RADIO

9 juin 2023 à 21h06 par AFP

La France a condamné vendredi "avec la plus grande fermeté" l'attaque contre une patrouille de Casques bleus dans le nord du Mali, qui a fait un mort et huit blessés parmi les soldats de l'ONU.

"La France déplore la multiplication des attaques contre la Minusme (mission de l'Onu au Mali, ndlr) et des entraves à sa liberté de mouvement", ajoute le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration. Un Casque bleu burkinabè a été tué et huit autres gravement blessés vendredi au cours d'une attaque près de Tombouctou, dans le nord du Mali, pays en proie à la propagation jihadiste et aux violences de toutes sortes. La France "rend une nouvelle fois hommage au rôle des Casques bleus qui risquent leur vie pour protéger les populations" et "salue leur engagement et leur dévouement", selon le communiqué du Quai d'Orsay.. "Les responsables de cette attaque devront être identifiés et répondre de leurs actes", ajoute-t-il. Le Mali est en proie depuis 2012 à une crise sécuritaire profonde partie du nord et qui s'est propagée au centre du pays, au Burkina Faso et au Niger voisins. La Minusma, avec environ 12.000 soldats déployés, est une cible privilégiée des jihadistes qui visent la présence étrangère et les symboles de l'Etat. Depuis sa création en 2013, 186 de ses membres sont morts dans des actes hostiles. C'est la mission de l'ONU qui a subi le plus de pertes dans le monde ces dernières années.