Maroc: arrestation d'un membre présumé de l'EI soupçonné de "projet terroriste" (police)

AFRICA RADIO

29 septembre 2022 à 13h06 par AFP

Un membre présumé du groupe jihadiste Etat islamique (EI), soupçonné d'être impliqué dans un "projet terroriste", a été arrêté jeudi par la police marocaine, avec la coopération des renseignements américains, a-t-on appris de source policière.

L'homme âgé de 29 ans a été interpellé à Casablanca, la mégapole marocaine, par des agents de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), selon un communiqué du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ). Il a été placé en garde à vue "pour son implication présumée dans la préparation d'un projet terroriste visant à porter gravement atteinte à l'ordre public", précise le BCIJ. Selon les premiers éléments de l'enquête, le suspect a effectué "des visites de reconnaissance pour identifier certains points de contrôle sécuritaires en vue de les attaquer et d'utiliser leurs armes de service dans des opérations terroristes", indique le communiqué. Il a également cherché à "rejoindre des organisations terroristes, en particulier en Afrique subsaharienne et sur la scène syro-irakienne". Le 16 mai 2003, Casablanca, la capitale économique du Maroc, avait été la cible d'une série d'attentats suicide jihadistes qui avaient fait 33 morts et une centaine de blessés. Si le royaume chérifien a été épargné ces dernières années par les violences liées aux groupes jihadistes, ses services de sécurité font régulièrement état de coups de filet antiterroristes et de projets d'attentat déjoués. Depuis 2002, la police marocaine a démantelé plus de 2.000 cellules terroristes et interpellé plus de 3.500 personnes dans le cadre d'affaires liées au "terrorisme", selon le BCIJ.