Maroc: plus de 300 migrants secourus en trois jours

Par AFP

AFRICA RADIO

La Marine royale marocaine a secouru 310 migrants, en majorité originaires d'Afrique subsaharienne, entre le 16 et le 18 octobre au large des côtes du Maroc, a indiqué lundi une source militaire à l'AFP.

Parmi ces migrants clandestins, qui avaient pris place à bord d'embarcations pneumatiques, sur des kayaks ou des jet-skis, figuraient 23 femmes et 9 mineurs, a-t-on précisé de même source. Ils ont été pris en charge par la marine et ramenés sains et saufs à terre avant d'être remis à la Gendarmerie royale pour les procédures d'usage, a-t-on ajouté, sans plus de détails. Fin août, la marine marocaine s'était portée au secours de plus de 400 migrants -- également en provenance d'Afrique subsaharienne -- qui avaient eu des "difficultés à bord d'embarcations de fortune" en Méditerranée et dans l'Atlantique. Pa ailleurs, les autorités espagnoles ont fait état ces derniers jours de plusieurs naufrages et noyades de migrants au large des côtes de l'Espagne. Ce pays est l'une des principales portes d'entrée vers l'Europe pour les migrants au départ de l'Afrique du Nord, depuis les côtes marocaines ou algériennes notamment. Plus de 27.000 migrants sont arrivés par la mer entre janvier et fin septembre en Espagne, dans les îles Baléares ou Canaries, soit 54% de plus qu'en 2020, sur la même période, selon les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur. Cette route maritime est semée d'embûches: au moins 1.025 personnes sont mortes lors de la traversée en 2021, devenu d'ores et déjà "l'année la plus meurtrière sur la route migratoire vers l'Espagne", selon l'Organisation internationale pour la migration.