Mondial-2022: L'incroyable finish du Cameroun, qualifié devant l'Algérie

AFRICA RADIO

30 mars 2022 à 9h51 par AFP

Folle prolongation!Un but à la dernière seconde de Karl-Toko Ekambi (120e+4) a envoyé le Cameroun à la Coupe du monde, brisant le rêve de l'Algérie (2-1 a.p.) qui pensait tenir sa place avec un but à la 118e, mardi à Blida.

Blida (Algérie) (AFP)

L'image du sélectionneur Djamel Belmadi en pleurs à genoux sur le terrain illustre cette incroyable fin de match, pendant que les Lions Indomptables bondissaient de joie partout.

En face, la légende Rigobert Song, à son deuxième match comme sélectionneur seulement, rayonnait de bonheur.Il a réussi son coup, renversant la défaite de l'aller à Douala (1-0).

En surgissant dans la surface, Toko-Ekambi, reprenant un centre de Collins Fai dévié par Mickaël Ngadeu, a trompé Raïs Mbholi et honoré le "hemle", la "grinta" à la camerounaise.Les "Lions Indomptables" ne sont jamais battus.

Pourtant le but d'Ahmed Touba (118e), de la tête sur corner, devait signer la fin du rêve camerounais et envoyer l'Algérie au Qatar.

André Onana, le gardien camerounais qui avait tout arrêté jusqu'alors, était fou contre son coéquipier Pierre Koundé qui avait lâché le marquage.Le stade de Blida, chauffé depuis des heures, était en délire.

- Cruel pour l'Algérie -

La fin est cruelle pour l'Algérie, qui avait encaissé un premier but sur un cafouillage de sa défense, Aissa Mandi faisant tomber son propre gardien, Raïs Mbholi, laissant Eric-Maxim Choupo-Moting marquer dans le but déserté.

Mais les "Verts" ont laissé passer beaucoup d'occasions, de l'énorme raté de Youcef Belaïli (29e) aux buts refusés pour hors-jeu (50e) ou main (98e) à Islam Slimani.Celui de la prolongation a fait exploser tout le stade, qui a fêté le but pendant de longues minutes avant que Gassama ne le refuse, l'attaquant du Sporting Portugal touchant le ballon du bras.

Le Cameroun aussi a raté deux balles de match sur la même action par Towomba et Martin Hongla (68e).

Rigobert Song, critiqué après l'échec de l'aller, a innové en titularisant le méconnu Léandre Tawamba, qui joue en Arabie Saoudite à Al Taawoon, plus titularisé avec les Lions depuis 2018.Pour sa 5e sélection, à 32 ans, il a malmené la défense.

"Choupo", capitaine puisque Vincent Aboubakar, touché au talon, a commencé sur le banc.

Il s'agit de la huitième participation pour les Lions Indomptables, le pays d'Afrique le plus souvent à la Coupe du monde, devant le Nigeria (6 participations), éliminé mardi par le Ghana (0-0/1-1), le Maroc et la Tunisie, qualifiés mardi pour une sixième édition.L'Algérie reste bloquée à quatre Mondiaux, et Belmadi est inconsolable.