Mort de Charlbi Dean: une "tragédie" pour la Palme d'or suédoise Östlund

AFRICA RADIO

31 août 2022 à 14h06 par AFP

La mort à 32 ans de l'actrice sud-africaine Charlbi Dean, héroïne de "Sans filtre", Palme d'or à Cannes cette année, est un "choc et une tragédie", a affirmé mercredi le réalisateur suédois du film, Ruben Östlund.

"La mort soudaine de Charlbi est un choc et une tragédie. C'est un honneur de l'avoir connue et d'avoir travaillé avec elle", a déclaré le cinéaste sur Instagram. L'actrice et mannequin "avait une application et une sensibilité qui tiraient vers le haut ses collègues et l'entière équipe du film", a salué M. Östlund, sacré fin mai d'une deuxième Palme d'or cannoise, cinq ans après "The Square". "Penser qu'elle ne sera pas à nos côtés à l'avenir me rend très triste", a-t-il confié. La mort de la jeune comédienne, survenue lundi à New York pour une raison encore inconnue, a été confirmée mardi par une porte-parole. Dans "Sans filtre" ("Triangle of Sadness" en version originale), Charlbi Dean incarne Yaya, top model et influenceuse, obsédée par son image et sa carrière, qui se voit offrir une croisière de luxe avec son petit ami lui aussi mannequin. Après avoir commencé le mannequinat enfant, Charlbi Dean avait entamé une carrière d'actrice à 20 ans, avec deux premiers films sud-africains: "Spud" en 2010 et "Spud 2" en 2013, avec John Cleese notamment. On l'a vue également en 2017 dans un film d'horreur américain, "Don't Sleep", et, l'année suivante dans "Interview avec Dieu" ("An Interview with God").