« Mourir peut attendre » : Abidjan fait bon accueil au dernier James Bond

11 octobre 2021 à 15h40 par Karidja Konaté / Africa Radio Abidjan

007 Abidjan

L'avant-première du nouvel épisode de James Bond « Mourir Peut attendre » a été présenté au public des célébrités ivoiriennes par Brassivoire.

Maintes fois repoussé, "Mourir peut attendre" (alias No time to die en version originale) a fait son entrée dans les salles de cinéma ivoiriennes à l’occasion d’une soirée soft avec des acteurs comédiens et célébrités ivoiriennes.

L'occasion a été belle pour les amateurs de la Saga de faire connaissance du personnage mythique aux qualités d’espions incontestables. "Mourir peut attendre" signe aussi l'ultime incarnation de l'agent 007 par Daniel Craig arrivé dans la saga avec Casino Royale. Il s'agit de son cinquième film dans le rôle de Bond. Dans No time to die, l'espion au service secret de sa Majesté doit se frotter à un nouveau complot d'ampleur mondial tout en poursuivant sa relation amoureuse avec Madeleine Swann (Léa Seydoux).

Alors qu'il s'est retiré pour vivre une vie meilleure en Jamaïque, le repos de James Bond est finalement écourté lorsqu'un vieil ami de la CIA, Felix Leiter, vient le chercher pour lui demander de l'aide afin de libérer un scientifique kidnappé. La mission est cependant beaucoup plus périlleuse que Bond ne le pensait au départ et, sur sa route, il croisera un ennemi doté de technologies particulièrement dangereuses.

Dans le dernier épisode, l’intrigue se planque dès les premières séquences. Les effets spéciaux et le pouvoir conféré au numéro 1 du film appellent à des ovations éclatées durant toute la projection. Quand ce n’est pas un cri d’étonnement de la part de ceux qui font le cinéma en Côte d’Ivoire, ce sont des onomatopées « tchieu » pour dire qu’ils sont dépassés.

Le directeur de Brassivoire, Laurent Theodore qui a organisé la soirée a donné les raisons de ce qu’il appelle « offre » au public ivoirien. Ecoutons-le.

Abidjan fait bon accueil du dernier James Bond