Mozambique: deux agents de sécurité d'une mine tués dans une attaque jihadiste

AFRICA RADIO

14 juin 2022 à 11h21 par AFP

Deux agents de sécurité d'une mine appartenant à l'Australien Triton Minerals, ont été tués dans une attaque jihadiste dans le nord-est du Mozambique, en proie à des violences depuis 2017, a indiqué mardi la compagnie minière.

Triton Minerals, cotée en bourse, exploite le graphite dans la mine d'Ancuabe, à environ 45 km de la ville portuaire de Pemba, chef-lieu de la province du Cabo Delgado. "Le 8 juin, notre site d'Ancuabe a été visé par une attaque de groupes armés" a déclaré l'entreprise australienne dans un communiqué, "deux agents de sécurité/gardiens ont été mortellement blessés". Les attaques jihadistes dans la province pauvre à majorité musulmane du Cabo Delgado, frontalière avec la Tanzanie, a déjà fait près de 4.000 morts, selon Acled qui collecte des données dans les zones de conflit, et forcé 820.000 personnes à fuir leur foyer. En appui à l'armée mozambicaine, le Rwanda et les pays voisins d'Afrique australe ont déployé depuis juillet plus de 3.100 soldats. Les forces régionales (Samim) ont indiqué lundi dans un communiqué que "plusieurs terroristes ont été tués et d'autres gravement blessé" lors d'une opération. Les forces militaires ont perdu un homme dans l'opération, six ont été blessés, ont-elles ajouté. Selon des sources diplomatiques et humanitaires, des attaques dans la région restreignent les déplacements depuis le début du mois. Une attaque d'envergure dans la ville de Palma en mars 2021 avait fait plusieurs dizaines de morts et contraint le géant français de l'énergie, TotalEnergies, a suspendre un projet de gaz naturel pesant 16,5 milliard d'euros, situé à seulement quelques kilomètres.