Naufrage dans la Manche: les victimes "possiblement" afghanes et sénégalaises, selon la police

AFRICA RADIO

23 décembre 2022 à 11h06 par AFP

Les quatre migrants morts mi-décembre dans le naufrage de leur embarcation dans la Manche, au large des côtes anglaises, semblent être originaires d'Afghanistan et du Sénégal, selon les premiers éléments de l'enquête de la police britannique rapportés vendredi.

Quatre migrants, dont un adolescent, sont morts dans le naufrage de leur embarcation en tentant de gagner le Royaume-Uni sur un canot de fortune au petit matin du 14 décembre. Trente-neuf ont pu être secourus des eaux glaciales de la Manche grâce à l'intervention rapide d'un navire de pêche à proximité, avant le lancement d'une vaste opération de secours franco-britannique. Il est "possible" que deux des victimes décédées étaient Afghanes tandis que les autres étaient Sénégalaises, a indiqué vendredi l'inspecteur Ross Gurden, de la police du Kent (sud de l'Angleterre) lors d'une audience judiciaire à Maidstone. "La cause provisoire de leur décès est cohérente avec une noyade", a-t-il ajouté. Les victimes n'ont pas été formellement identifiées. Un homme de 19 ans a été inculpé dans cette affaire pour avoir "facilité une tentative d'entrée illégale" et a plaidé non coupable. Le drame est intervenu alors que le Royaume-Uni fait face à un afflux de record de migrants illégaux par la Manche, avec plus de 45.000 arrivées depuis le début de l'année. Le gouvernement conservateur, qui ne parvient pas à enrayer le phénomène malgré ses promesses répétées, a annoncé mi-décembre un nouveau plan de lutte contre l'immigration illégales prévoyant notamment des mesures spéciales pour faciliter les expulsions d'Albanais, de plus en plus nombreux, et résorber les immenses retards accumulés dans les traitements des demandes d'asile. Il espère aussi lancer au plus vite ses expulsions de migrants - quelle que soit leur origine - vers le Rwanda avant même l'examen de leur demande d'asile, après avoir obtenu le feu vert de la justice cette semaine.