Neuf morts dans un attentat-suicide à Mogadiscio

14 septembre 2021 à 20h21 par AFP

AFRICA RADIO

Neuf personnes, en majorité des membres des forces de sécurité somaliennes, ont péri mardi dans un présumé attentat-suicide contre un point de contrôle à Mogadiscio, selon la police et des témoins.

Le point de contrôle était un lieu de rassemblement fréquent des forces de sécurité, a déclaré Mohamed Ali, de la police somalienne. "L'enquête est toujours en cours mais d'après les indications actuelles, un kamikaze a provoqué l'explosion", a-t-il dit. Six membres des forces de sécurité et trois civils ont été tués, et 11 autres personnes blessées, a-t-il précisé. L'attentat a été revendiqué par les insurgés shebab, des islamistes radicaux affiliés à Al-Qaïda qui combattent le gouvernement fédéral somalien depuis 2007 et ont mené d'innombrables attaques dans le pays. "Je suis passé dans le secteur quelques minutes après l'explosion, le chaos régnait dans toute la zone avec des chaussures abandonnées appartenant aux victimes", a déclaré un témoin, Kudow Yusuf. Un autre témoin, Adan Hussein, a raconté avoir vu plusieurs corps, dont certains en uniforme, transportés vers des ambulances. En août, les insurgés shebab ont revendiqué un attentat suicide dans un café à Mogadiscio qui avait fait deux morts et cinq blessés. Le groupe jihadiste a contrôlé la capitale jusqu'en 2011, lorsqu'il en a été chassé par des troupes de l'Union africaine. Mais il contrôle toujours des territoires ruraux et lance de fréquentes attaques contre des cibles gouvernementales et civiles à Mogadiscio et ailleurs.