8 février 2011 à 8h38 par La rédaction

_ Il est grand, il pèse 900 grammes et sort dans les kiosques tous les trimestres. La rédaction d'Africa 24 magazine a présenté ce nouveau média lors d'une conférence de presse à Paris lundi 7 février. A travers ses 200 pages, il tente d'informer les étudiants comme les hommes d'affaires de vingt pays. Ce trimestriel propose à chaque numéro un thème spécial. La rédaction a choisi de supprimer les rubriques et de classer les articles par pays. Tour d'horizon d'Africa 24 magazine._ Le petit nouveau des médias traitant de l'actualité du continent africain prend comme modèle Jeune Afrique. Le directeur de publication, Constant Nemale, espère que son magazine aura la même « réussite économique et éditorialiste ». Pour cela, la rédaction d'Africa 24 magazine propose un média de 200 pages traitant d'un thème par numéro. Elle bannit donc les rubriques et classe les articles selon les pays. Africa 24 magazine se vend déjà dans les kiosques et propose pour ce premier numéro un guide économique de l'Afrique où les journalistes analysent les objectifs du continent et les défis qu'ils soient économiques et politiques. _ Ce trimestriel à 5,50 euros (soit 5 000 francs CFA) regroupe des articles de divers journalistes européens et africains ainsi que les meilleurs interviews de la chaîne de télévision Africa 24. Mais la rédaction recherche encore des partenariats pour publier les meilleures coupures de presse des médias africains. Constant Nemale désire qu'Africa 24 magazine soit de « haut de gamme » et devienne « un espace de découvertes ». Malgré ces critères, il espère que ce média s'adresse à tous « de l'étudiant à l'homme d'affaires », a-t-il précisé._ Trimestriel _ Grâce au fait que le magazine soit un trimestriel, la rédaction pourra proposer « un recul » par rapport à l'information. Mais dans l'avenir, Africa 24 magazine ambitionne de devenir un mensuel voir pourquoi pas un quotidien. Pour le moment, la rédaction voit en chaque numéro, un collector voire une sorte de hors- série que l'on peut conserver. La rédaction prévoit également des numéros traitant de la Coupe d'Afrique des Nations, de la mode et de la culture._ Objectifs et projets_ La création de ce magazine est évidemment dans la lignée de la chaîne de télévision Africa 24. Le magazine devra réussir à se faire une place avec la même réussite. Neuf mois après sa création Africa 24 est devenu le leader en terme d'audience sur le continent. Une réussite expliquée selon Constant Nemale grâce « à un produit de qualité et correspond au besoin d'un grand nombre de personnes. »_ Les médias tendent à pallier les problèmes de circulation des Africains en diffusant les informations entre tous les pays africains. D'après Constant Nemale, pour circuler dans le continent, il faut très souvent des visas. De plus, les villes sont très mal desservies en termes de transports en commun. Constant Nemale espère déjà pouvoir développer un site internet et une application Iphone gratuite. Le prochain numéro traitera « de ceux qui font l'économie au quotidien en Afrique. »_ Florence Mallégol