29 mars 2011 à 12h49 par La rédaction

Congolais d'origine, le chanteur et guitariste Diblo Dibala affirme soutenir à 100% cette initiative des Patriotes Résistants de la Diaspora. « C'est normal de réagir, explique t-il. Ces jeunes essaient de conscientiser un peu la musique congolaise. Aujourd'hui au pays, c'est la guerre, et ces musiciens ne pensent qu'à s'amuser, et à dire des bêtises dans leurs chansons. Finalement, ils sont de connivence avec ces gens qui pillent le Congo. Je comprends tout à fait que ces jeunes patriotes essaient de les encourager à aller dans la bonne direction, à chanter ce qu'il faut. »Pour Chebli, qui est né et a grandi aux Comores, « on ne devrait pas mélanger la politique et la culture. Ce sont deux choses distinctes. Les spectateurs de Papa Wemba vont à son concert pour oublier leurs soucis et passer un bon moment, pas pour entendre une harangue politique. Je comprends que certains artistes parlent de politique, bien sûr, mais je ne comprends pas qu'on interdise à un artiste de s'exprimer ! »