17 août 2011 à 7h57 par La rédaction

En France, beaucoup de jours fériés sont liés à des fêtes religieuses comme le jour de l'Assomption célébrée le 15 Août, et chaque citoyen, quelle que soit sa religion, en profite ou est obligé de s'y conformer. Mais pourquoi donc ces fêtes devraient- elles toutes s'imposer à tous les citoyens ?Il est vrai que tous les citoyens font parti du même pays, mais tous n'ont pas la même religion, pour la bonne raison qu'en France toutes les religions officielles sont reconnues, tels que l'islam, le bouddhisme, le judaïsme, le catholicisme, le protestantisme ....En effet, la France se base sur le principe de la laïcité qui sépare les Eglises de l'Etat. Mais alors une fête imposée ne va-t-elle pas à l'encontre de ce principe de laïcité ?C'est vrai que l'héritage de la France est judéo-chrétien et que la proclamation du dogme de l'Assomption par le pape Pie XII a été voulue par Louis XIII et l'église universelle. Cela s'inscrit donc dans l'Histoire de France.Cependant, la France dans sa diversité religieuse, devrait évoluer, et mieux respecter sa laïcité. La France ne devrait pas se défaire de ses traditions, de son Histoire, mais plutôt respecter la liberté d'adhérer ou pas, et accorder le libre choix à chacun. Et pourquoi ne pas offrir la possibilité d'un jour férié pour des fêtes religieuses liées à d'autres dogmes. La devise tant acclamée serait alors complètement respectée : l'EGALITE ne sera pas bafouée tant que la LIBERTE des citoyens d'avoir un point de vue sera respectée et la FRATERNITE sera la conséquence de ce respect mutuel !