24 mai 2012 à 13h00 par La rédaction


Africa numéro 1 a reçu ce matin Michèle Marigot, l'ex belle mère de Lucie Eko. Nous avions accueilli cette dernière lundi pour nous présenter son livre « Cobaye ». En fin d'émission, elle nous avait annoncé sa volonté de partir aux Etats Unis pour se faire ausculter dans l'optique de découvrir les implants qu'elle certifiait avoir dans le corps. Ce voyage fut écourté à cause de son arrestation par les autorités fédérales américaines, suspectée de terrorisme.Le procureur fédéral du tribunal du Maine a annoncé dans un communiqué du ministère que « sur la base d'une enquête poussée, aucune plainte au pénal ne sera déposée contre elle mais elle sera placée dans un centre de rétention en vu d'être renvoyée en France ». La date de son retour n'est pas fixée.Michèle Marigot s'est déclarée ce matin « contente » de ce retour et qu'il sera « très important » de lui procurer des soins dans un établissement spécialisé. Le bénéfice principal de tout ces évènements sera peut-être la prise de conscience de son problème d'ordre psychiatrique « Ce que je voudrai surtout c'est qu'elle veuille se faire soigner, jusqu'à présent elle a toujours niée son états ».Le passage de Lucie dans nos studios l'aurait énormément perturbé. Selon l'ex belle mère elle était mal « d'entendre que les auditeurs lui disait qu'il fallait qu'elle se soigne, qu'ils ne la croyaient pas [�?�] Elle a écrit ce livre car elle voulait que tout le monde sache qu'elle était une victime, pas qu'elle était malade ». C'est ce qui selon Mme Marigot aurait déclenché la suite des événements. Elle se serait sentie rejetée par la communauté africaine après avoir au préalable perdu sa confiance en la communauté française. Elle avait déjà coupé tous les ponts avec sa famille au Cameroun.Simon Chabasse