Par La rédaction

Vous le savez déjà, l'air que nous respirons est loin d'être sain�?� mais en terme de pollution, les chiffres s'affolent quand on parle de pollution à l'intérieur de nos maisons, parfois des concentrations supérieures de 50% aux mesures faites à l'extérieur�?�Dans une journée, nous passons environ 14 heures en moyenne dans notre domicile. Ce que l'on ne sait pas, c'est que la qualité de l'air que nous y respirons peut-être dégradée par divers polluants comme le monoxyde de carbone qui est dégagé par une chaudière mal réglée, ou un conduit de cheminée obstrué ou en mauvais état, mais aussi par des polluants auxquels on ne pense pas toujours comme le tabac, les produits d'entretien. La qualité de l'air est altérée également par une mauvaise aération de l'habitation, et par un manque d'entretien et de ménage dans la maison.Nous allons grâce à cette émission vous donner tous les conseils de prévention pour avoir une maison saine, et dans laquelle toute la famille respire dans de bonnes conditions.Le monoxyde de carbone : première cause de mort toxique accidentelle.Chaque année en France, 6 000 personnes sont victimes d'une intoxication due au monoxyde de carbone (CO), et 150 en décèdent. De même 10.000 personnes sont victimes d'un incendie domestique. �?�N'importe qui peut être victime de cette intoxication, qui survient souvent lorsqu'on pratique des gestes simples de la vie quotidienne telle la mise en route du chauffage ou de l'eau chaude, y compris en famille. Elle peut se présenter sous une forme aiguë et nécessite alors une prise en charge d'urgence, ou sous une forme chronique, beaucoup plus difficile à repérer.Qu'est-ce que le monoxyde de carbone ?Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz issu de la combustion de carburant (propane, gaz naturel, essence, huile, charbon et bois, par exemple). Il est difficile à déceler car il est incolore et inodore. Il peut causer des problèmes de santé avant même que sa présence n'ait été détectée. Le monoxyde de carbone agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant la place de l'oxygène dans le sang.les sources de monoxyde de carbone pouvant polluer l'air intérieur : les appareils de combustion, les véhicules qui tournent au ralenti dans un garage attenant à des maisons ou à des immeubles;les barbecues, les grils, les chaufferettes et d'autres appareils de combustion non ventilés qui sont conçus pour un usage extérieur;la fumée de tabac. Les effets de l'exposition au CO peuvent être très graves :Les premiers symptômes qui doivent vous alerter d'une faible exposition comprennentsont les maux de tête, la fatigue,les vomissements , les nausées l'essoufflement et le dérèglement des fonctions motrices. Ces symptômes sont parfois semblables à ceux de la grippe.Les symptômes d'une exposition élevée ou d'une faible exposition de longue durée sont l'étourdissement, des douleurs thoraciques, la fatigue, des troubles de vision et des difficultés de concentration.Une exposition extrême peut provoquer des convulsions, le coma et même la mort.Les conseils : pour éviter tous risques, il est nécessaire de confier l'installation des appareils de combustion à des professionnels qualifiés. Vérifier que l'évacuation des fumées se fasse en dehors de l'immeuble et que le conduit ne soit pas obstrué ou en mauvais état. Ceci concerne toutes les chaudières, les chauffe-eau et chauffe-bain, les inserts de cheminées, les poêles.Il faut se méfier des petits chauffe-eaux et des appareils de cuisson qui ne sont pas raccordés à l'extérieur. Il faut les installer dans une pièce suffisamment grande et aérée au moins 8m2 (poser la question à l'invité : que faire quand une famille entière habite dans un tout petit appartement�?� quelles sont les recommandations dans ce cas ?).Ne pas utiliser les appareils mobiles de chauffage fonctionnant au butane, au propane, au pétrole dans une pièce qui n'est pas ventilée. En période de froid, il faut absolument les utiliser que par intermittence. Veillez aussi à ce qu'ils soient munis de dispositifs de sécurité avec contrôle d'atmosphère. Il peuvent provoquer des incendies très graves.Que faire en cas d'accident :Les consignes de sécurité en cas d'accident dû au monoxyde de carbone sont simples :_ - Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres._ - Arrêter si possible vos appareils à combustion._ - Evacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants._ - Appeler les secours : le numéro unique d'urgence européen (112) ou les pompiers (18) ou le SAMU (15)_ - Ne réintégrer les locaux qu'après le passage d'un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l'intoxication et proposera les travaux à effectuer.Le tabac : la combustion du tabac entraîne l'inhalation de monoxyde de carbone et de goudron. Le monoxyde peut entraîner des complications cardiovasculaires, de l'hypertension. Il faut absolument éviter de fumer à l'intérieur de la maison surtout en présence d'enfants ou de femmes enceintes. Il faut en permanence aérer la maison.Les autres causes de pollution de l'air intérieur :L'humidité excessive dans les logements provoque l'apparition de moisissures qui présentent un risque allergène et toxique. Elles apparaissent sur les murs, sols ou plafonds sous forme de tâches vertes ou noirâtres.Les moisissures provoquent les problèmes de santé suivants :_ -irritations des yeux, du nez et de la gorge, _ -toux, respiration sifflante et essoufflements, _ -symptômes d'asthme et réactions allergiques.Les conseils : ventiler, assécher pour rendre l'air sain.Réparer les fuites, les infiltrations d'eau (toitures, tuyauterie, plomberie..) le plus rapidement possible. Ne pas trop attendre pour faire les réparations.Si des moisissures apparaissent laver les surfaces contaminées avec de l'eau de javel.Ventilez bien la pièce après un bain ou une douche, pendant ou après avoir fait la cuisine, pendant le séchage du linge. Quand vous cuisinez pensez à mettre un couvercle sur les casseroles ou activez la hotte aspirante.Si on n'a pas de fenêtre dans la salle de bain que faire ?Faire un entretien complet des VMC tous les 3 ans (nettoyage, maintien des gaines, vérification des entrées d'air�?�)Après un dégât des eaux, asséchez le plus rapidement possible et remplacez si nécessaire les matériaux endommagés (matelas, tapis, meubles recouverts de tissus, placoplâtre�?�). Il est impératif de ventiler l'appartement ou la maison. Ne jamais boucher les ouvertures d'aération ou ne pas les cacher derrière un meuble ou un revêtement.. .Bien aérer pendant les activités de ménage, de bricolage et de cuisine.Les produits chimiques et produits d'entretien stockés à l'intérieur de la maison :Il est indispensable de ne pas accumuler trop de produits dans la maison ou le garage, comme les peintures, les colles�?� Il faut être très vigilant lors de l'utilisation de produits nocifs inflammables, toxiques, et toujours les utiliser dans des endroits aérés. Lire les étiquettes des produits de bricolages , respecter les consignes de sécurité, ne pas inhaler les vapeurs des produits toxiques, respecter le temps de séchage des peintures..Mais les produits d'entretien courants à la maison sont aussi concernés. Ne surtout pas mélanger des produits, ils ne seront pas plus efficaces et peuvent entraîner des réactions dangereuses. Eviter d'utiliser de façon intensive des pesticides, des parfums d'ambiance, des bougies de l'encens�?�En résumé : Les murs de notre maison nous protègent du froid et des nuisances sonores, mais ils favorisent très facilement le développement et la concentration de polluants intérieurs. Ces derniers sont générés par les matériaux de construction, la décoration, les produits ménagers, les appareils de chauffage, les parfums d'ambiance, les plantes, les animaux, �?�Il faut :Bien ventiler la maison / ne pas boucher les VMC / aérer régulièrement / Vérifier les conduits de chauffage / avoir un intérieur propre / nettoyer régulièrement les literies / ne pas fumer à l'intérieur de la maison en présence d'enfants et de personnes âgées notamment..toutes ses recommandations pourront limiter les dangers d'intoxication, les allergies, les maladies chroniques plus ou moins graves. Ne pas hésiter à voir un médecin traitant en cas de toux chronique, d'irritation des yeux, du nez ou de la gorge chez un enfant, ou une personne âgée.Avec les invités en plateau, nous essaierons également de ne pas ignorer le fait que certaines personnes ne vivent pas dans des logements adaptés pour suivre tous ces conseils. Liens :_ http://www.qualite-air-interieur.fr/_ Inpes : http://www.prevention-maison.fr _ Guide sur la pollution de l'air intérieur à commander gratuitement sur le site de l'Inpes : http://www.inpes.sante.fr/30000/images/0904_air_interieur/Guide.pdf