Par La rédaction



C'est d'un match acharné et plein de rebondissements dont le Burkina Faso est sorti vainqueur ce samedi soir à Ouagadougou, devant l'Algérie. Sous une chaleur écrasante au coup d'envoi, les vice-champions d'Afrique ont fait chuter les Verts (3-2), en barrage aller de la Coupe du monde, après de multiples péripéties, qui ont débuté avec la sortie sur blessure de Bakary Koné, touché à une cuisse (6e), contraint de céder sa place à Steve Yago. Pas de quoi perturber les hommes de Paul Put qui se mettaient les premiers en évidence sur un coup franc d'Aristide Bancé, au dessus (11e). Une première alerte pour des Algériens loin d'être malmenés et qui (...)

> Lire la suite