A Barcelone, des vendeurs de rues sénégalais font leur défilé de mode

6 avril 2018 à 16h13 par AFP

AFRICA RADIO

Des vendeurs à la sauvette sénégalais ont participé vendredi à un défilé à Barcelone pour présenter leur propre collection de "vêtements légaux faits par des clandestins", selon un slogan de leur campagne visant à les faire sortir de la rue.

Une quinzaine de vendeurs a présenté une petite collection de tee-shirts et sweat-shirts, créés en collaboration avec le Centre universitaire du design de Barcelone, a constaté un photographe de l'AFP.Une campagne de crowdfunding (financement participatif) avait permis de récolter 48.000 euros pour leur nouvelle Association-syndicat populaire des vendeurs ambulants de Barcelone. Le projet, qui a débuté en juin 2017, vise à sortir de la rue 200 vendeurs ambulants et à trouver des alternatives à la vente d'articles de contrefaçon achetés aux commerçants chinois, selon la plateforme PlayGround Do qui soutient le projet.Le collectif est également conseillé gratuitement par un cabinet d'avocats."Nous voulons démontrer notre valeur à ceux qui ne veulent pas la voir, nous voulons travailler légalement pour contribuer à l'économie de Barcelone, qui est notre ville", a dit un porte-parole des vendeurs, Aziz Faye, cité dans un communiqué."Survivre n'est pas un délit" est un des slogans du collectif.Plusieurs centaines d'Africains sans papiers se consacrent depuis des années à la vente d'articles de contrefaçon, dans les quartiers touristiques de Barcelone, fuyant en courant avec leur marchandise à l'arrivée de la police.