A Tel-Aviv, les juifs éthiopiens manifestent contre les brutalités policières

Par AFP

AFRICA RADIO

Plusieurs milliers de juifs éthiopiens israéliens ont manifesté mercredi à Tel-Aviv contre le racisme et la brutalité policière, après la mort d'un membre de leur communauté, abattu par un policier.

Brandissant des pancartes qui accusent la police israélienne de "meurtre", les manifestants ont bloqué plusieurs rues centrales de Tel-Aviv avant de converger vers la manifestation principale.Âgé d'une vingtaine d'années, Yehuda Biadga a été tué par balles le 18 janvier à Bat Yam, au sud de Tel-Aviv sur la Méditerranée, après s'être précipité vers un policier avec un couteau à la main, selon des témoins.Sa mère, Mamia Biadga, avait appelé la police pour l'aider à maîtriser le jeune homme, qui souffrait d'une santé mentale fragile. Les policiers ont fait un usage excessif de la force, a-t-elle affirmé. "Pourquoi fallait-il tirer contre Yehuda, qui a servi dans l'armée (israélienne)?", a-t-elle demandé mercredi devant les manifestants.Pour Shahar Mula, l'une des personnes venues protester contre "l'Etat policier", la mort de M. Biadga a été l'élément "déclencheur" pour cette manifestation."Nous sommes venus manifester (...) pour passer le message que la violence policière ne peut pas continuer", a-t-il déclaré à l'AFP, affirmant que celle-ci était à la source de plusieurs incidents avec sa communauté depuis 2015, date d'une manifestation similaire."Nous ne manifestons pas seulement contre la police, nous protestons aussi contre le ministère de l'Education et toutes les institutions qui ont abandonné les populations pauvres", a renchéri Hod Hasharon, 26 ans.La communauté des juifs éthiopiens israéliens est constituée d'environ 140.000 personnes, dont plus de 50.000 sont nées sur le sol israélien, et se dit régulièrement victime de discriminations au sein de la société israélienne.Séparés pendant des siècles des autres communautés juives, les "Beta Israël" ont été reconnus comme juifs par le rabbinat local avant leur arrivée massive en Israël à la suite de deux ponts aériens en 1984 et 1991.