Affrontements à Abidjan entre jeunes pro-Gbagbo et pro-Ouattara, des blessés

22 novembre 2010 à 20h51 par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Plusieurs personnes ont été blessées lundi à Abidjan lors de nouveaux affrontements entre partisans des finalistes du second tour de la présidentielle ivoirienne de dimanche, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, après un meeting de M. Gbagbo, a-t-on appris de sources concordantes.

A l'issue d'un meeting du président Gbagbo dans la commune d'Adjamé, quartier populaire de la capitale économique et fief de l'ex-Premier ministre Ouattara, des échauffourées ont eu lieu en fin de journée entre membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci, syndicat proche du chef de l'Etat) et des partisans de son rival.

Interrogé par l'AFP, Brice Gueï, responsable de la Fesci dans ce quartier abritant une importante cité universitaire, a accusé des jeunes d'opposition armés notamment de gourdins d'avoir agressé des étudiants pro-Gbagbo au moment où la foule se dispersait, faisant "deux blessés" dans leurs rangs.

Michel Kacou, responsable local du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition pro-Ouattara, a de son côté parlé d'"une dizaine de blessés légers" dans son camp et évoqué une "provocation" de la Fesci.

La police s'est rapidement déployée sur les lieux et a dispersé les jeunes militants à l'aide de gaz lacrymogènes, ont rapporté des témoins.

Des partisans des deux candidats s'étaient déjà affrontés vendredi à Abidjan, lors des premières échauffourées sérieuses au cours de ces semaines de joute électorale.Elles ont fait une vingtaine de blessés, selon la police.

Six fois reporté depuis la fin du mandat de M. Gbagbo, le scrutin, opposant deux personnalités aux contentieux mutuels lourds et anciens, est destiné à clore une décennie de crise politico-militaire.