Affrontements au Nigeria: 4 morts, 5 mosquées et 50 maisons incendiées

Par La rédaction

GUSAU (Nigeria) (AFP)

Des affrontements nocturnes entre chrétiens et musulmans dans le centre du Nigeria ont fait quatre morts pour une simple table de billard, et ont entraîné la destruction de 5 mosquées et 50 maisons, a annoncé la police jeudi.

Ces violences ont eu lieu "à Tafawa Balewa entre jeunes chrétiens et musulmans" et "ont entraîné l'incendie de 50 maisons et 50 mosquées", a déclaré un haut responsable de la police, Abdulkadir Mohammed Indabawa.

"Les affrontements ont commencé après l'incendie d'une table de billard par des inconnus", a-t-il ajouté, précisant que cette table appartenait à un chrétien.

La localité de Tafawa Balewa a été le théâtre d'affrontements entre des groupes chrétiens et musulmans dans le passé.Elle est située près de l'Etat du Plateau à cheval sur les zones principalement musulmanes du nord et à dominante chrétiennes et animistes du sud du Nigeria.

Les violences à Tafawa Balewa ont commencé mercredi soir après un désaccord sur une question d'argent entre un joueur musulman et le propriétaire chrétien d'une salle de tables de billard, a ajouté M. Indabawa.

L'incident semblait avoir été réglé dans un premier temps sur intervention d'anciens, mais un table de billard a ensuite été incendiée.

"Des jeunes chrétiens ont accusé des musulmans de cet acte, ce qui les a aussitôt poussé à brûler des maisons et des mosquées", a déclaré M. Indabawa."Des affrontements ont ensuite éclaté entre groupes de chrétiens et de musulmans et quatre personnes ont été tuées", a-t-il ajouté.

Des unités anti-émeutes de la police ont ensuite été déployées et le calme a été rétabli, selon M. Indabawa.

Le centre du Nigeria est régulièrement touché par des vagues de violences, la plupart ayant lieu dans la ville de Jos (capitale du Plateau) et dans ses environs, où des luttes de pouvoir locales ont été à l'origine de heurts entre groupes ethniques musulmans et chrétiens.