Afrique du sud: grève de plus de 110.000 salariés de la métallurgie

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Plus de 110.000 ingénieurs et travailleurs de la métallurgie se sont mis en grève lundi en Afrique du sud pour obtenir une augmentation de salaire de 13%, tandis que des milliers de grévistes ont manifesté dans les principales villes du pays.

Le syndicat national de la métallurgie (NUMSA) a lancé le mouvement après l'échec de discussions avec le patronat qui proposait 7%.

"Pas question de reculer dans notre combat pour obtenir un salaire décent", a déclaré le secrétaire général du syndicat Frans Baleni devant des milliers de métalos grévistes dans le centre de Johannesburg.

La fin du mois de juin marque souvent la fin de contrats de travail ce qui a donné à cette période le surnom de "saison des grèves".

Des employés des dépôts pétroliers et de raffineries du pays envisagent ainsi de se mettre également en grève mardi.

Des discussions salariales devraient également reprendre cette semaine dans le secteur des mines d'or et de charbon.