Afrique du Sud: la maire ANC de Durban poursuivie pour corruption

14 mai 2019 à 9h29 par AFP

AFRICA RADIO

La maire de la troisième ville d'Afrique du Sud Durban (nord-est)a été arrêtée et inculpée mardi par un juge pour corruption, dernier scandale en date qui éclabousse le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir dont elle est membre.

A la tête de la municipalité depuis 2016, Zandile Gumede, 58 ans, est poursuivie pour détournement de fonds publics et blanchiment, a indiqué la municipalité dans un communiqué.Au terme d'une courte audience, un juge a ordonné sa remise en liberté contre versement d'une caution de 50.000 rands (plus de 3.000 euros), selon les médias locaux."La municipalité coopérera avec la justice et respecte le principe selon lequel toute personne est innocente jusqu'à ce que sa culpabilité soit prouvée", a commenté son porte-parole, Msawakhe Mayisela.Cette arrestation intervient dans le cadre d'une enquête ouverte par la police judiciaire (Hawks) au sujet de soupçons de fraude entourant un marché public d'un montant de 208 millions de rands (13 millions d'euros) pour le traitement de déchets."Les entreprises contractantes sont soupçonnées d'avoir perçu de fortes sommes d'argent pour des services qu'elles n'ont pas rendus", a indiqué dans un communiqué un porte-parole des Hawks, le brigadier Hangwani Mulaudzi.Neuf personnes, dont deux responsables de la municipalité, ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire.Au pouvoir depuis l'élection de Nelson Mandela en 1994, l'ANC a remporté les législatives du 8 mai mais a réalisé son plus mauvais score à des élections nationales (57,5%), victime de la crise économique et des affaires de corruption.Dimanche, le chef de l'Etat et patron du parti, Cyril Ramaphosa, a promis de "mettre un terme à la corruption" et de nettoyer l'ANC de ses "mauvaises tendances".Elu par les députés, M. Ramaphosa doit être investi pour un nouveau mandat de président le 25 mai.