Afrique du Sud: le chef des jeunes de l'ANC jugé coupable d'indiscipline

10 novembre 2011 à 10h44 par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Le chef controversé des jeunes du Congrès national africain (ANC), Julius Malema, a été reconnu coupable d'indiscipline et condamné à une suspension avec sursis, a annoncé jeudi le président de la commission de discipline du parti au pouvoir en Afrique du Sud.

"S'introduire dans une réunion de hauts dirigeants (du parti) sans y être invité constitue une entorse" au règlement de l'ANC, a déclaré Derek Hanekom lors d'une conférence de presse, faisant référence à l'irruption du jeune homme dans une réunion à laquelle participait le président Jacob Zuma.

M. Malema sera suspendu pendant deux ans, mais cette sanction ne s'appliquera que s'il commet une nouvelle infraction au cours des trois prochaines années, a-t-il ajouté, avant de poursuivre l'examen des charges retenues contre lui.

"La discipline n'est pas négociable et elle doit être appliquée", a souligné le responsable. "L'indiscipline n'est pas un remède à la frustration", a-t-il dit, précisant que les attendus du "procès" du dirigeant populiste de la jeunesse du parti et de cinq de ses lieutenants faisait 136 pages.

Le jeune tribun, âgé de 30 ans, s'est fait connaître par ses déclarations provocatrices et radicales.Il comparaissait pour "avoir porté atteinte à la réputation de l'ANC" et "semé la division" au sein du parti au pouvoir.