Dépêches AFP

Afrique du Sud: le Danemark prêt à extrader une Lettone poursuivie pour avoir "enlevé" sa fille

14 février 2020 à 18h31 Par AFP
La justice danoise a vendredi ouvert la voie à l'extradition vers l'Afrique du Sud d'une Lettone poursuivie pour avoir kidnappé sa fille après s'être séparée du père de l'enfant, une décision qui suscite les protestations de Riga. La Cour d'appel de Copenhague, qui devait statuer sur son éventuelle remise en liberté, a estimé que Kristine Misane, une femme d'affaires lettone de 46 ans, devait rester en détention avant son extradition effective. Prévue le 12 février, l'extradition a été repoussée en attente de cette décision.La Cour n'a pas indiqué de nouvelle date pour l'extradition mais l'avocat de Mme Misane, contacté par l'AFP, considère qu'elle pourrait intervenir d'ici à deux semaines. La justice danoise a considéré notamment avoir reçu des garanties suffisantes sur ses conditions d'emprisonnement, ce que conteste son avocat et la Lettonie."Si elle part en Afrique du Sud, elle ne reviendra jamais et ne reverra jamais ses enfants", la fillette de 4 ans et un fils de 11 ans né d'une précédente union, a confié à l'AFP sa soeur Marite Batraka, avant l'audience.La diplomatie lettone a exprimé vendredi soir dans un communiqué son "incompréhension".Selon le ministre letton de la Défense, Artis Pabriks, cette affaire "menace de nuire sérieusement aux relations entre le Danemark et la Lettonie".Mme Misane avait été arrêtée en décembre 2018 à l'aéroport de Copenhague en vertu d'un mandat d'arrêt émis par l'Afrique du Sud pour enlèvement d'enfant.L'ancien conjoint de Mme Misane, de nationalité sud-africaine, qu'elle avait quitté après selon elle avoir été victime de brutalités et de menaces, estime qu'elle a kidnappé leur fille en rentrant avec elle en Lettonie en 2017.