Afrique du Sud: le gouvernement fait appel d'un jugement critique du confinement anti-Covid-19

4 juin 2020 à 14h09 par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement sud-africain a annoncé jeudi qu'il allait faire appel de la décision de justice jugeant "inconstitutionnelles et invalides" certaines mesures décidées dans le cadre du confinement anti-coronavirus.

Un tribunal a ordonné mardi au gouvernement de revoir certaines restrictions imposées à la population dans le cadre de la lutte contre la pandémie, estimant qu'elles violaient les libertés garanties par la Constitution.Elle a toutefois suspendu deux semaines l'application de son jugement pour laisser au gouvernement le temps de "revoir, amender et republier" les mesures incriminées."Le gouvernement a décidé de faire appel", a indiqué jeudi le ministre rattaché à la présidence, Jackson Mthembu. "Le gouvernement va demander à ce que l'appel soit entendu urgemment pour que nous tous soyons fixés sur les régulations", a-t-il ajouté devant la presse à l'issue d'un conseil des ministres.Le président Cyril Ramaphosa a ordonné le 27 mars à ses 57 millions de concitoyens un confinement destiné à ralentir la propagation du Covid-19, qui a à ce jour contaminé plus de 37.000 personnes et tué 792 d'entre elles.Cette mesure a mis l'économie du pays, déjà en récession, au ralenti et considérablement limité la liberté de mouvement de la population.M. Ramaphosa a progressivement assoupli ce régime strict. Le pays est ainsi passé lundi au niveau d'alerte sanitaire 3 - sur une échelle de 5 - qui a autorisé le redémarrage progressif de la quasi-totalité de l'économie.Sa gestion de la crise a suscité de nombreuses critiques, aussi bien de ses adversaires politiques que de simples citoyens qui la jugent dangereuse pour la survie de l'économie et les libertés individuelles.