Afrique du Sud: le Parlement va enquêter sur un chef de l'opposition accusé de fraude bancaire

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Parlement d'Afrique du Sud a annoncé jeudi qu'il va lancer une enquête contre un responsable du parti d'opposition EFF (Combattants pour la liberté économique), dont le frère est soupçonné d'avoir profité d'une fraude bancaire massive surnommée "le grand casse."

Brian Shivambu, frère du vice-président du parti de gauche radicale EFF, Floyd Shivambu, figure sur la liste des 53 personnes accusées par la Banque centrale d'avoir pillé un total de 110 millions d'euros à la VBS Mutual, une banque "pourrie jusqu'à la moelle" selon la Banque centrale."Nous n'avons jamais pris d'argent de VBS et tous ceux qui pensent le contraire sont des fous," a lancé Floyd Shivambu lors d'une conférence de presse organisée par EFF mardi.La banque centrale prétend que Brian Shivambu a perçu 16 millions de rands (970.000 euros) tandis que les médias estiment que Floyd aurait, lui, récupéré jusqu'à 10 millions de rands (590.000 euros), une accusation qu'il a démentie avec force."Je n'ai jamais reçu 10 millions de rands sur mon compte personnel... c'est une accusation mal intentionnée, une entreprise de tromperie massive et de la pure folie," a ajouté Floyd Shivambu.La banque VBS Mutual a été placée sous tutelle de l'Etat il y a quelques mois, à court de liquidités.Elle avait accordé un prêt de 7,8 millions de rands (460.000 euros) à l'ancien président Jacob Zuma pour qu'il rembourse à l'Etat les rénovations dans sa propriété privée de Nkandla, ce qui a déclenché une vaste affaire d'abus de biens publics.M. Zuma avait été contraint de démissionner en février, mis en cause dans plusieurs scandales de corruption, vivement dénoncés par les EFF.Son successeur Cyril Ramaphosa, membre lui aussi du Congrès national africain (ANC), doit affronter le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique (DA) et l'EFF lors des prochaines élections générales prévues en avril ou mai prochain.Une responsable du Parlement, Anthea Gordon, a confirmé dans un courrier que les liens financiers entre Floyd Shivambu et son frère Brian feront l'objet d'une enquête après une plainte de l'Alliance démocratique."Nous attendons cette enquête avec impatience et, si une irrégularité était trouvée, une sanction sévère devra être appliquée contre M. Shivambu au nom des centaines de petits épargnants de la VBS dont les économies ont été pillées," a indiqué l'Alliance démocratique (DA) dans un communiqué.