Afrique du Sud: le président annonce un nouvel allègement du confinement

13 mai 2020 à 18h00 par AFP

AFRICA RADIO

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé mercredi un nouvel assouplissement, d'ici à la fin du mois, du strict confinement imposé à ses 57 millions de compatriotes depuis sept semaines pour endiguer la pandémie de coronavirus.

L'Afrique du Sud est le pays d'Afrique subsaharienne le plus touché par le Covid-19, avec 12.074 cas d'infections recensées et 219 morts, selon le dernier bilan."Jusque-là, nous avons été efficaces dans la façon dont nous avons affronté le virus", s'est réjoui M. Ramaphosa lors d'un discours télévisé. "Sans confinement (...) au moins 80.000 Sud-Africains auraient été infectés et le taux de mortalité aurait pu être jusqu'à huit fois supérieur".Après une période de strict confinement, le pays est passé le 1er mai du niveau d'alerte 5 au niveau 4, qui a déjà permis le redémarrage de certains secteurs économiques."Nous allons proposer que d'ici à fin mai, la majeure partie du pays soit placé en niveau 3, mais que les endroits du pays avec les taux d'infection les plus élevés restent en niveau 4", a indiqué Cyril Ramaphosa.Le chef de l'Etat a notamment évoqué le maintien des mesures les plus strictes dans les grandes villes du pays, où "les foyers d'infection sont les plus développés".Le niveau 3 doit notamment permettre la reprise de l'activité dans d'autres secteurs économiques.Le confinement mis en place par le gouvernement fait l'objet de critiques de plus en plus vives de l'opposition, qui lui reproche d'être liberticide et de nuire à l'économie du pays, en récession avant la pandémie.Malgré un plan de soutien de plus de 24 milliards d'euros, le pays doit voir son produit intérieur brut reculer de 6% en 2020, selon les prévisions.