Afrique du Sud: le roi des Zoulous rejette toute responsabilité dans les violences xénophobes

20 avril 2015 à 11h35 par La rédaction

Durban (Afrique du Sud) (AFP)

Le roi des Zoulous, Goodwill Zwelithini, accusé d'avoir provoqué une vague de violences xénophobes qui a fait au moins sept morts et des milliers de réfugiés en Afrique du Sud, a rejeté lundi toute responsabilité dans ces incidents.

"Cette violence envers nos frères et soeurs est une honte.(...) Tous les gens qui m'écoutaient à Pongolo (en mars) comprennent bien le zoulou (...).On a donné au public une version déformée et mal interprétée de mon discours", a-t-il déclaré lors d'un meeting à Durban (est), alors que les médias ont rapporté qu'il avait alors appelé les étrangers à "faire leurs bagages et quitter" le pays.