Afrique du Sud: les revenus des Noirs en hausse mais l'inégalité raciale perdure

Par La rédaction

PRETORIA (AFP) - (AFP)

Le revenu moyen des foyers noirs a augmenté de 169% en dix ans en Afrique du Sud, mais les Blancs gagnent toujours en moyenne six fois plus que leurs compatriotes de couleur, selon les résultats du recensement réalisé en 2011 publiés mardi.

Dix-huit ans après la fin du régime raciste de l'apartheid, les statistiques confirment l'émergence rapide d'une classe moyenne noire, mais indiquent que plus de deux millions de personnes -- presque exclusivement noires -- vivent toujours dans les bidonvilles à la périphérie des grandes villes.

En 2011, l'Afrique du Sud comptait 51,8 millions d'habitants, en hausse de presque 7 millions depuis 2001.Presque huit sur dix sont recensés comme "Noirs" et moins de un sur dix comme "Blancs".

Globalement, le revenu moyen des ménages a plus que doublé en dix ans, et s'établit désormais à 103.204 rands par an (9.200 euros).Mais, malgré une progression spectaculaire en une décennie (+169%), le revenu moyen des ménages noirs est de 60.613 rands (5.400 euros), contre 365.134 rands (32.558 euros) pour les ménages blancs.

Après les Blancs, les ménages les plus aisés sont les Métis, puis les Indo-asiatiques.

Les chiffres du chômage montrent également une forte disparité raciale, avec près de 50% de sans-emplois chez les Noirs contre 10% environ chez les Blancs.

En revanche, le nombre de ménages noirs propriétaires de leur logement a augmenté de plus d'un million depuis dix ans.Les propriétaires noirs représentent désormais 4,9 millions des six millions de propriétaires sud-africains.