Afrique du Sud: nouveau reflux du taux de chômage à 24,3%

Par La rédaction

Pretoria (AFP)

Le taux de chômage en Afrique du Sud a légèrement reflué pour le troisième trimestre consécutif fin 2014, revenant à 24,3% grâce aux secteurs informels ainsi qu'à l'agriculture et à la construction, selon des chiffres publiés mardi par l'agence statistique sud-africaine Statssa.

Le taux de chômage était de 25,4% à la fin du troisième trimestre 2014 et 25,5% à la fin du deuxième.

Selon Statssa, l'Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent, comptait 4,9 millions de chômeurs au quatrième trimestre (-4,7% comparé au troisième mais +1,6% comparé à la fin 2013) auxquels il faut ajouter 2,4 millions de demandeurs d'emploi "découragés" qui ont renoncé à chercher un travail.

Selon certains économistes, le chômage réel atteint 40% des adultes, si l'on prend en compte les personnes qui ne font aucune démarche pour signaler leur situation.

"Les chiffres de l'emploi donnent des signes d'amélioration mais le chômage reste exceptionnellement élevé et il est peu probable que cela s'améliore cette année", a commenté la banque Nedbank dans une note d'analyse.

L'Afrique du Sud souffre de longue date d'un chômage chronique que le ralentissement de l'activité lors de la récession de 2009 puis à partir de 2011 n'aide pas à résorber.La population active ne cesse d'augmenter (+1,8% sur un an).