Afrique du Sud: procès en février dans l'assassinat d'une jeune Suédoise

Par La rédaction

LE CAP (AFP) - (AFP)

Le procès des meurtriers présumés d'une touriste suédoise de 28 ans, Anni Dewani, débutera le 10 février 2012 au tribunal du Cap, a annoncé mardi un magistrat sud-africain.

Cette annonce a été faite en présence des deux principaux inculpés Xolile Mngeni et Mziwamadoa Qwabe, accusés de meurtre, de vol et de séquestration.

L'époux de la jeune Suédoise, Shrien Dewani, un Britannique de 31 ans, soupçonné d'avoir organisé le meurtre de sa femme en novembre 2010 au cours de leur lune de miel, devrait être extradé aprés une décision dans ce sens de la justice britannique le mois dernier.

Le taxi du couple avait été braqué par deux hommes armés alors qu'il était arrêté à une intersection près du ghetto de Gugulethu, dans la banlieue du Cap.

Les agresseurs avaient fait descendre le chauffeur et pris sa place.Une heure plus tard, ils avaient relâché le mari, mais gardé son épouse Anni dont le corps avait été découvert le lendemain, une balle dans la nuque.

Shrien Dewani nie toute implication dans le meurtre et se bat contre son extradition.Il argue du fait qu'il est trop malade pour être extradé, souffrant de stress post-traumatique.

Outre les deux inculpés, deux autre Sud-Africains ont été arrêtés et ont accepté de témoigner contre leur complices.

L'un d'eux, Zola Tongo, chauffeur lors de l'assassinat, a plaidé coupable et a été condamné à 18 ans de prison en décembre dernier.

Il a affirmé avoir été approché par M. Dewani pour éliminer "quelqu'un" en échange de 15.000 rands (1.500 euros environ).

Le deuxième Monde Mbolombo a accepté de témoigner contre Mnegni et Qwabe.