Afrique du Sud: un bébé rhino sauvé des griffes des braconniers, la mère tuée

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP) - (AFP)

Un bébé rhino de trois semaines a été retrouvé près de Pretoria, piégé dans les branches d'un épineux, à côté de sa mère tuée par des braconniers, ont rapporté les médias sud-africains jeudi.

"J'ai entendu le petit gémir, j'ai vu qu'il était piégé et ça m'a fait mal au coeur, mais je n'ai rien pu faire avant l'arrivée du vétérinaire, a confié au quotidien Die Beeld le propriétaire de la réserve, Neels van Rensburg.

"Personne ne peut comprendre la colère qu'éprouvent les gens qui sont comme nous sur le terrain.Ca ne sert à rien d'arrêter les braconniers, ils se baladent librement", a également témoigné le vétérinaire Louis Greef, qui a pu libérer l'animal au bout de huit heures.

"Il faut leur tirer dessus et les tuer.Les gens loin d'ici ne réalisent pas ce qui se passe, c'est un chaos et ça n'arrête pas", a-t-il ajouté, en indiquant qu'il recevait un appel tous les quatre jours pour un rhinocéros tué depuis mai.

Le jeune rhinocéros portait également une trace de coup de machette sur le haut du crâne.

Depuis le début de l'année, selon les derniers chiffres disponibles, 287 rhinos ont été tués illégalement en Afrique du Sud, uniquement pour alimenter en corne le marché de la médecine traditionelle asiatique.En 2010, le bilan s'était établi à 333 animaux tués, contre treize en 2007.

Selon une estimation de l'ONU, la corne de rhino se vend actuellement à peu près au prix de l'or.A ce rythme, estiment les experts, le maintien de la population sera menacé d'ici moins de deux ans