Air Algérie: négociations suspendues, le personnel licencié n'ayant pas été réintégré

Par La rédaction

ALGER (AFP) - (AFP)

Le syndicat du personnel navigant commercial d'Air Algérie a annoncé dimanche la suspension jusqu'à lundi des négociations tout juste entamées avec la direction, le personnel licencié pour cause de grève n'ayant pas été réintégré, en dépit de la promesse du gouvernement.

"Nous nous sommes retirés des négociations après avoir constaté que nos collègues avaient été empêchés de rejoindre leur poste", a déclaré à l'AFP le président du Syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC, autonome) Yassine Hamamouche.

"La direction s'est engagée à remédier à cette situation et les négociations devraient reprendre lundi à 14H00 (13H00 GMT) si toutes les sanctions sont effectivement levées", a-t-il ajouté.

Le personnel s'était mis en grève du 11 au 14 juillet, bloquant tous les vols de la compagnie nationale et provoquant la pagaille dans les aéroports étrangers, notamment français, pour obtenir une revalorisation des salaires et des statuts.Il avait repris le travail grâce à un accord négocié sans la direction, entre le bureau du Premier ministre Ahmed Ouyahia et le syndicat, qui comprenait la levée des licenciements contre certains grévistes.

Le ministère des Transports avait annoncé samedi que des "négociations directes" entre les deux parties devaient commencer dimanche.