Algérie: 8 ouvriers meurent étouffés dans la fosse septique d'une prison

Par AFP

AFRICA RADIO

Huit ouvriers sont décédés mercredi par suffocation dans une fosse septique de la prison de Oued Ghir, à Béjaïa, grande ville de Kabylie (nord-est de l'Algérie), a rapporté l'agence officielle APS.

Les victimes étaient descendues à l'intérieur de la fosse du centre pénitentiaire pour la nettoyer. On ignore si elles étaient des ouvriers venus de l'extérieur ou bien des prisonniers.La gendarmerie a ouvert une enquête afin d'établir les circonstances de la catastrophe, selon des médias privés. Les cadavres ont été transférés au service de médecine légale de l'hôpital régional pour y être autopsiés. Selon des médias locaux, l'opération de secours se poursuit et le bilan pourrait s'alourdir.Le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati et ses collègues de l'Intérieur, Kamel Beldjoud, et des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, sont attendus sur place.Bâtie sur une superficie de 10 hectares, la prison de Oued Ghir, inaugurée en octobre 2010, a une capacité de 1.000 places.Lors de son ouverture, les autorités avaient mis en avant le fait que cet établissement pénitentiaire "répond aux normes modernes de détention" et dispose de toutes les commodités.