Algérie: dissensions au sein du parti de Bouteflika sur la Conférence nationale

AFRICA RADIO

24 mars 2019 à 18h46 par AFP

La "Conférence nationale" qu'a proposée Abdelaziz Bouteflika pour réformer l'Algérie avant qu'il transmette le pouvoir "est inutile" et un nouveau président doit être élu "maintenant", a estimé dimanche le porte-parole du parti présidentiel, Hocine Khaldoun, sur la télévision privée Dzaïr News.