Algérie: Juppé attendu à Alger, une visite "tournée vers l'avenir"

Par La rédaction

ALGER (AFP)

La visite en Algérie du chef de la diplomatie française Alain Juppé est "tournée vers l'avenir et vers des solutions à des problèmes si par hasard il en reste encore", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay Bernard Valéro dans un entretien à El-Watan publié mercredi.

"Les Algériens sont des partenaires importants avec lesquels on discute de tout dans un esprit constructif", a-t-il ajouté au quotidien algérien alors que M. Juppé est attendu mercredi pour une visite de 24 heures en Algérie."Pas de tabou, on parle de tout".

Il a évoqué "un dialogue de responsabilité, de confiance entre deux partenaires majeurs au Nord et au Sud de la Mediterranée".

Parmi les sujets qui seront abordés figure le volet économique après le forum de partenariat franco-algérien fin mai qui a rassemblé plus de 600 entreprises en clôture de la mission de l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin."Pour nous, c'est d'une extrême importance", a souligné M. Valéro.

Le porte-parole du Quai d'Orsay a évoqué "une scène internationale bouleversée" et une nécessaire "concertation" et "échange" entre les deux pays.Il a notamment cité la question palestinienne et la "construction d'une nouvelle Libye démocratique".

Alger a été très critique de l'intervention militaire de l'Otan en Libye tout en ayant accepté la résolution 1973 du Conseil de sécurité autorisant l'emploi de la force pour protéger les populations libyennes.Paris avait été à l'avant-garde de cette intervention.

Outre la question de l'octroi de visas, que M. Valéro juge en amélioration, le porte-parole a insisté sur les projets de la France et de l'Union européenne pour le Sahel: davantage de coopération civile pour offrir aux jeunes de la région "un choix entre le terrorisme et un destin individuel qui soit véritablement maîtrisé" et une coopération dans la lutte anti-terroriste.

Premier chef de la diplomatie française à se rendre à Alger depuis 2008, M. Juppé arrivera en début de soirée.Outre ses entretiens avec son homologue Mourad Medelci, il sera reçu par le Premier ministre Ahmed Ouyahia et probablement par le président Abdelaziz Bouteflika.

Il se rendra ensuite à Oran, la grande ville de l'ouest algérien jumelée avec Bordeaux, métropole du sud-ouest français dont M. Juppé est le maire pour des entretiens avec ses pairs et une rencontre avec de jeunes Algériens.