Algérie: les intempéries font deux nouvelles victimes

Par La rédaction

AFRICA RADIO
ALGER (AFP) - (AFP)

La vague de froid qui touche l'Algérie depuis une semaine a fait deux nouveaux morts, a indiqué vendredi la protection civile à l'AFP, ce qui porte le nombre de victimes, directement ou non liées au froid, à au moins 46 personnes.

Une femme âgée de 60 ans résidant à Berrahal dans la wilaya (Préfecture) d'Annaba (600 km à l'est d'Alger) est morte chez elle d'hypothermie jeudi après-midi.Un homme âgé d'une quarantaine d'années est mort le même jour intoxiqué par du monoxyde de carbone, a précisé la même source.

Le bilan donné jeudi par la radio nationale Chaîne 3, citant la Protection civile faisait état d'au moins 30 personnes qui ont péri dans des accidents de la route et 14 autres par asphyxie due à des émanations de gaz, depuis le début des intempéries.Le dernier bilan officiel s'établissait mercredi à 29 morts.

De nombreuses routes nationales et chemins de wilaya sont toujours coupés à la circulation routière dans 12 wilayas en raison d'importantes chutes de neige, selon un point de situation publié vendredi par le Commandement de la Gendarmerie nationale.

Un bulletin météo spécial émis vendredi prévoit d'importantes chutes de neige dans le centre et l'est du pays ou la couche de neiges pourrait atteindre localement 40 cm.

Vendredi, le Front des forces socialistes (FFS), plus ancien parti d'opposition a estimé que "l'action publique (qui) a été très en dessous des besoins de la situation"."L'impréparation à réagir aux situations d'urgence, est inquiétante et ne s'explique pas" a-t-il ajouté.

La presse a été également très critique envers le gouvernement qui lors de la tenue mardi du Conseil des ministres, n'a pas abordé la question des intempéries dans son communiqué.