Algérie : Les prétendants se bousculent

8 septembre 2010 à 7h40 par La rédaction

Qui pour l'après-Saâdane ? La question risque de donner des sueurs froides à la fédération algérienne de football. En attendant, la presse étale les noms des prétendants au banc des Fennecs. Techniciens européens (Courbis, Troussier, Matthäus...), sud-américains (Calderon) ou locaux (Madjer, Benchikha...), l'Algérie attire.

En quittant son poste de sélectionneur de l'Algérie, Rabah Saâdane a ouvert la porte à un bal de prétendants. Abdelhak Benchikha est, pour l'heure, sur le banc des Fennecs mais cela pourrait bien ne pas durer. En effet, Mohammed Raouraoura, le président de la Fédération algérienne de football, pencherait plutôt pour l'option d'un coach étranger. Le traditionnel "complexe de l'homme blanc" qui ferait d'un Occidental le plus apte à diriger des joueurs africains tout en convainquant les bi-nationaux d'opter pour leur pays d'origine. Après tout, pourquoi pas ? C'est bien avec un Serbe, un Russe et un Français que le Ghana, le Cameroun et (...)

> Lire la suite