Algérie: premières découvertes de pétrole dans le Nord

Par La rédaction

ALGER (AFP) - (AFP)

L'Algérie a réalisé en 2011 ses premières découvertes de pétrole et de gaz dans le Nord, une région supposée riche en hydrocarbures mais encore sous-explorée, a annoncé jeudi à Alger le ministre algérien de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi.

Les résultats des explorations menées dans le nord du pays sont "très encourageants", a déclaré M. Yousfi à la presse en marge d'une séance de questions orales à l'Assemblée nationale, cité par l'agence de presse APS.

Le ministre a précisé que deux gisements pétroliers avaient été découverts en 2011, l'un au nord du pays dans la région de Tébessa (est) et le second entre les départements d'El Bayadh et de Béchar (sud ouest d'Alger).

Deux autres découvertes de gaz ont été réalisées dans la région de Tamzaya, entre El Bayadh et Béchar, et à Djebel Dermoune, au sud de Tébessa, a précisé M. Yousfi.

Une vingtaine de nouvelles découvertes d'hydrocarbures a été réalisée en 2011, selon le ministre.

En 2010, l'Algérie a réalisé 29 découvertes d'hydrocarbures, dont la plupart dans les bassins du sud-est du pays, plus exactement à Berkine, et Illizi (Sahara algérien)

Le Sahara demeure la principale province pétrolière de l'Algérie et recèle encore un bon potentiel de découvertes, selon des données du ministère de l'Energie.

Dans le nord du pays, malgré les découvertes de petits gisements de gaz et d'hydrocarbures, le potentiel pétrolier n'a été que très peu exploité du fait d'une géologie complexe, selon les mêmes données.