Ali Kosheib, recherché pour crimes de guerre commis au Darfour, détenu par la CPI

9 juin 2020 à 13h27 par AFP

AFRICA RADIO

Ali Kosheib, chef des milices Janjawid, recherché depuis 2007, est détenu par la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité présumés commis au Darfour (Soudan), a annoncé mardi la Cour.

Ali Kosheib "est désormais détenu par la CPI après s'être rendu volontairement en République centrafricaine", a déclaré dans un communiqué la Cour basée à La Haye.La CPI, qui a notamment remercié la Mission des nations unies en Centrafrique (Minusca) "pour leur soutien et coopération lors de l'arrestation", n'a pas précisé si M. Kosheib se trouvait dans le centre de détention à La Haye ou s'il était en cours de transfèrement."La première comparution de M. Kosheib" devant la CPI "aura lieu dans les meilleurs délais", a indiqué la Cour.Ali Kosheib, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI depuis 2007, est accusé de 50 chefs de crimes contre l'humanité et crimes de guerres qui auraient été commis dans le cadre du conflit au Darfour entre 2003 et 2004, dont meurtres, viols, pillages et tortures.Depuis le début du conflit ayant éclaté au Darfour en 2003 entre le pouvoir central et des insurgés issus de minorités ethniques, 300.000 personnes ont été tuées et des millions déplacées, selon l'ONU.M. Kosheib est un ancien proche du président soudanais déchu Omar el-Béchir, lui aussi recherché par la CPI et actuellement détenu à Khartoum.