Alou Diarra : « Capitaine, un gage de confiance »

28 octobre 2010 à 14h28 par La rédaction

Suspendu à titre conservatoire jusqu'au 10 novembre 2010, le capitaine de l'équipe de France et des Girondins de Bordeaux nous présente son projet SPORT & LIVE dont il est le parrain et expose son avenir professionnel dans le cadre d'une interview exclusive accordée à Hakim Djelouat, correspondant et journaliste pour Africa n°1.Hakim Djelouat : « Bonjour Alou, pouvez-vous vous présenter ? »Alou Diarra :« Bonjour, Alou Diarra pour Africa n°1, mon Palmarès (sourire) : j'ai été Finaliste de la Coupe du Monde 2006, deux fois Champion de France, Vainqueur de la Coupe de la Ligue, deux fois vainqueurs du trophée des champions, 27 sélections en équipe de France »Hakim Djelouat :« C'est pas mal pour un joueur de foot? ».Alou Diarra :« C'est pas mal ! Aujourd'hui actuel capitaine de l'équipe de France et des Girondins de Bordeaux ».Hakim Djelouat :« Ce n'est pas une lourde tâche d'être Capitaine ? »Alou Diarra : « Non, c'est une confiance que l'on m'accorde ! Ce n'est pas une pression particulière, pour moi, cela me donne énormément de confiance. C'est des responsabilités qui ne me font pas peur. Je pense avoir une certaine expérience au niveau International. Aujourd'hui j'arrive à maturité et je pense pouvoir servir de relais pour les plus jeunes et pour le coach (Laurent Blanc �?? Actuel sélectionneur de l'équipe de France NDLR) également que je connais très bien ».Hakim Djelouat :« Quel rôle tenez-vous dans SPORT & LIVE ? »Alou Diarra : « SPORT & LIVE existe en parallèle de ma carrière, c'est un vrai projet que je soutiens en tant que parrain. Concrètement, c'est un site internet crée par des amis d'enfance et des frères. C'est un réseau social pour sportif, un support de communication ou l'on crée son profil en y insérant des informations, sa photo, des vidéos et entrer en relation avec différentes institutions sportives afin d'évoluer dans sa discipline.Hakim Djelouat :« Pourquoi SPORT & LIVE ? »Alou Diarra : « A mon époque, il n'y avait pas tellement de support, de soutien, de contacts concrets, aujourd'hui SPORT & LIVE est un support intéressant pour des jeunes qui souhaitent évoluer dans leur discipline (pas seulement dans le football) afin de progresser pour passer des caps, c'est toujours un plus ! ».Hakim Djelouat :« Quel message souhaitez-vous faire passer aux jeunes avec SPORT & LIVE ? »Alou Diarra :Je conseille à tous les jeunes de venir visiter notre site www.sportandlive.com et de s'y inscrire car c'est un site internet gratuit, un support de communication pour tous les sportifs qui souhaitent entrer directement en contact avec des centres de formations, des institutions sportives. C'est un site qui peut vous aider, et ou l'on peut insérer sa vidéo dans sa discipline une fois inscrit. C'est une porte ouverte pour les recruteurs. C'est la raison pour laquelle je suis parrain de ce site, car j'adhère complètement au projet. SPORT & LIVE est véritablement un site d'avenir.Hakim Djelouat :« Votre avenir, vous le voyez comment Alou ? »Alou Diarra :(Sourire) Mon avenir je le vois d'abord en club avec les Girondins de Bordeaux et la sélection de l'équipe de France. J'ai l'objectif de retrouver l'Europe avec Bordeaux et de me qualifier pour le championnat d'Europe 2012 avec l'équipe de France, ce sont mes objectifs principaux. J'espère gagner également un trophée avec Bordeaux, il nous reste la Coupe de France. Dans le championnat, nous sommes aujourd'hui 10ème de la LIGUE 1, mathématiquement c'est jouable, voila pour mes objectifs. Concernant mon avenir, on verra�?� on verra !(sourire). Je suis très bien à Bordeaux, mais j'ai toujours été tenté par un challenge à l'étranger, si j'ai l'opportunité, j'étudierais la proposition.Hakim Djelouat :« Plus jeune, vous avez été formé au Bayern, que retenez vous de cette expérience ? »Alou Diarra :« J'ai passé deux ans de formation au Bayern de Munich, l'Allemagne est un pays qui m'a beaucoup surpris en bien et où j'ai vécu deux années fantastiques et beaucoup progressé, j'y ai appris mon métier. Dans ce pays ils ont une telle rigueur et un professionnalisme qui montre que les centres de formations et clubs Allemands sont de véritables écoles pour les futurs joueurs professionnels. »Hakim Djelouat :« Vous avez l'air d'être un mec bien Alou, je me trompe ? »Alou Diarra :Sourire, silence, et rire : « et bien, mes proches, les gens de mon entourage vous le diront. J'essaye d'être quelqu'un d'entier. Parfois, j'ai un peu d'autres tempéraments (sourire et rire) mais voila c'est jamais pour faire mal ! ».Hakim Djelouat :« Etre l'homme que tu es aujourd'hui, c'est un peu grâce à l'éducation que tu as eu ? »Alou Diarra :Oui, le fait de respecter beaucoup de choses, d'avoir eu une éducation très stricte m'a permis d'être très rigoureux avec moi-même, et cela m'a permis aussi de me remettre souvent en question quand il le fallait, et de progresser pour aller toujours plus loin, avec un bon état d'esprit on progresse forcément et cela nous permet d'atteindre nos objectifs. »Hakim Djelouat :Je vous remercie Alou Diarra pour votre disponibilité, et toute la Radio Africa n°1 ainsi que ses auditeurs et internautes vous remercie pour cette interview.Alou Diarra :Merci à toi Hakim. Je passe le bonjour à tous les auditeurs d'Africa n°1, je suis content de cette interview, et Radio Africa n°1 est une Radio que j'apprécie beaucoup.Propos recueillis par Hakim Djelouat. A Paris, le Mercredi 27 Octobre 2010