Angola: 7 personnes arrêtées à Luanda pour blanchiment d'argent

Par La rédaction

LUANDA (AFP) - (AFP)

Sept personnes ont été arrêtées à l'aéroport de Luanda, dont cinq agents de la compagnie aérienne nationale TAAG, pour blanchiment d'argent à l'étranger, a déclaré samedi la police.

La police angolaise qui enquêtait depuis plusieurs mois à l'aéroport a saisi vendredi un montant de 6 millions de dollars dans une mallette que les agents de la TAAG emmenaient sur un vol Luanda-Dubai pour le compte de deux citoyens de nationalité gambienne.Ces derniers ont également été arrêtés.

Selon le porte-parole de la police de Luanda, Nestor Goubel, "la saisie de cet argent démontre que cette pratique à l'aéroport de Luanda ne date pas d'aujourd'hui.Les agents de la TAAG impliqués ont un réseau bien organisé", a-t-il déclaré à l'AFP.

L'un des agents de la TAAG arrêté, le commandant de bord Armando Neves, a dit avoir reçu un coup de fil de l'un de ses collègues qui lui avait demandé de lui rendre service et remettre la malette à un passager à bord de l'avion.

"Je ne savais pas qu'elle contenait 6 millions de dollars américains," a affirmé le pilote à l'AFP.

Un autre agent de la TAAG, Fernando Manuel, superviseur de vols, a reconnu avoir reçu en premier la mallette et 55.000 dollars pour les distribuer à ses collègues impliqués.

"La personne qui m'avait donné la mallette m'a juste demandé de la faire embarquer dans l'avion qui allait à Dubai.J'ignore le contenu de la mallette", a-t-il dit à l'AFP.

En septembre dernier, la police angolaise et le service de l'immigration avaient arrêté et expulsé plusieurs dizaine de personnes, en majorité des Libanais d'Angola, pour "blanchiment d'argent et financement de terrorisme".