Après le "93" et Marseille, l'école de cinéma Kourtrajmé recrute à Dakar

Par AFP

AFRICA RADIO

Née en Seine-Saint-Denis, l'école de cinéma gratuite Kourtrajmé, créée par le réalisateur Ladj Ly ("Les Misérables"), essaime en Afrique avec le lancement annoncé mardi d'une première promotion à Dakar.

Créée en 2018 par Ladj Ly dans la banlieue où il a grandi et débuté en filmant les révoltes de 2005, à Monfermeil, l'école offre une formation gratuite et sans condition d'âge ni de diplôme en cinéma ou en art de l'image."Il est important de rendre accessible à tous, un lieu qui permette la transmission et l'apprentissage des métiers du cinéma. L'Afrique regorge de talents, Dakar est notre première école en Afrique, nous voulons en ouvrir un maximum pour créer des ponts entre elles, former, développer et produire des films", a déclaré Ladj Ly, cité dans un communiqué.La direction de l'école est confiée à Toumani Sangaré, un réalisateur qui vient comme Ladj Ly du collectif informel Kourtrajmé, né dans les années 1990 dans l'est de Paris et devenu une pépinière de talents: s'y croisaient également Vincent Cassel, Romain Gavras ou Mouloud Achour.A Dakar, les candidatures ont été ouvertes cette semaine avec 15 places en écriture de scénario et 25 places en réalisation-postproduction, pour produire un court-métrage et une mini-série. Au-delà de la formation technique, l'école veut "permettre à chaque élève de développer un réseau professionnel et surtout donner à chacun de la confiance en soi et en sa légitimité".Depuis sa création, l'école Kourtrajmé ne cesse d'essaimer: elle a lancé en janvier une nouvelle formation à l'art, pilotée par JR, puis en septembre une section technique à Marseille. L'Américain Spike Lee, la comédienne Ludivine Saignier, des noms prestigieux du 7e art y interviennent.