Après une demande du Rwanda, nouveau report d'un sommet régional proposé par la RDC

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Rwanda a sollicité le report d'un mini-sommet de cinq chefs d'État d'Afrique centrale proposé par la République démocratique du Congo à Goma, et qui avait déjà été snobé par le Burundi, a-t-on appris vendredi de sources officielles rwandaises et congolaises.

Le Rwanda "voudrait privilégier un mini-sommet par visioconférence compte tenu de la situation actuelle de covid-19. Une rencontre physique pourrait être envisagée en début d'année 2021", lit-on dans une communication adressée jeudi au ministère congolais des Affaires étrangères.Le président congolais Félix Tshisekedi avait annoncé sans date précise en conseil des ministres début septembre un sommet sur la sécurité régionale à Goma avec ses homologues de l'Ouganda, du Burundi, du Rwanda et de l'Angola."En raison des contraintes liées à la pandémie de la covid-19, le mini-sommet des chefs d'État et de gouvernement qui devait avoir lieu le 20 septembre à Goma, est reporté à une date ultérieure", a indiqué vendredi un communiqué du ministère congolais des Affaires étrangères.La réunion aura lieu "le mercredi 23 septembre 2020 par visioconférence", a indiqué à l'AFP un conseiller diplomatique du président Félix Tshisekedi.La semaine dernière, le Burundi avait décliné sa participation à cause du "calendrier chargé" des autorités du pays, estimant "prioritaire, dans un premier temps, l'organisation d'une rencontre bilatérale au niveau ministériel" avec la RDC.La RDC, le Rwanda, l'Ouganda et le Burundi entretiennent des relations souvent marquées par des tensions et des méfiances bilatérales.Les relations de la RDC avec le Burundi et le Rwanda sont marqués par la présence de réfugiés ainsi que de rebelles burundais et rwandais dans l'Est congolais.En RDC, des pans de l'opposition et de la société civile contestent le rapprochement du président Tshisekedi avec le Rwanda.L'Angola et la RDC ont joué les médiateurs dans les tensions entre Paul Kagame (Rwanda) et Yoweri Museveni (Ouganda).