Attaque d'un bus dans l'ouest de l'Ethiopie: 19 passagers tués

Par La rédaction

ADDIS ABEBA (AFP) - (AFP)

Dix-neuf personnes ont été tuées lundi et huit autres blessées dans l'attaque d'un bus par un groupe de présumés rebelles éthiopiens, a indiqué mardi le président de la région éthiopienne de Gambella, théâtre de l'attaque à environ 700 km à l'ouest d'Addis Abeba.

Cinq hommes munis d'armes automatiques, ont dérobé l'argent et les biens des passagers d'un bus de transport public, avant d'ouvrir le feu, a expliqué à l'AFP Omot Odeng Olol.

"L'attaque s'est déroulée hier vers 14H00" (11HGMT), a-t-il précisé, indiquant "suspecter (...) des rebelles".

"Nous avons déployé un nombre important de forces et nous somes toujours à leur recherche, ils n'ont pas encore été arrêtés", a-t-il poursuivi.

Quand la police est arrivée sur place, les corps jonchaient le sol, a-t-il décrit: "Ce genre de chose est largement le pire de ce que vous puissiez imaginer".

La région de Gambella est l'une des plus fertiles et les plus riches en ressources du pays.

En janvier, Human Rights Watch (HRW) avait accusé les autorités éthiopiennes d'avoir expulsé, parfois par la force, des milliers de villageois de Gambella de leurs terres depuis 2008, pour y installer des sociétés étrangères ou publiques et développer des projets agricoles, aggravant les tensions entre communautés.

Dans cette région, les tribus nuer et anuak s'affrontent régulièrement pour l'accès aux points d'eau et aux terres fertiles.Fin 2003, une trentaine de personnes y avaient été tuées dans des violences entre ces deux tribus.

Par ailleurs, 14 personnes avaient déjà été tuées dans la zone en juin 2006 dans l'attaque d'un bus par des hommes armés, à environ 45 km à l'est de la ville de Gambella.Des rebelles avaient déjà été suspectés.