Attaque de Nairobi: la CPI propose son aide

24 septembre 2013 à 9h30 par La rédaction

La Haye (AFP)

Le procureur de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda a proposé son aide mardi en vue de poursuivre les responsables de la sanglante attaque d'un centre commercial de Nairobi.

L'attaque pourrait "constituer un crime en vertu du Statut de Rome", le traité fondateur de la CPI auquel le Kenya est un Etat partie, a déclaré Fatou Bensouda, citée dans un communiqué.

"Avec le respect le plus total pour la priorité de la juridiction de la République du Kenya, le procureur est prêt à travailler avec la communauté internationale et le gouvernement kényan pour s'assurer que les responsables de ces crimes soient traduits en justice", a-t-elle ajouté.

Fatou Bensouda a en outre exprimé sa "profonde sympathie" aux victimes de l'attaque et assuré "prier" pour une "fin rapide à cette terrible situation".

Un commando lié aux insurgés islamistes somaliens shebab a pris d'assaut le luxueux centre commercial de Westgate à Nairobi samedi en milieu de journée.Les islamistes somaliens shebab ont affirmé mardi que le commando détenait encore des otages vivants dans le centre commercial. 

Selon des sources de sécurité, les forces spéciales kényanes poursuivent et combattent sporadiquement "un ou deux" islamistes toujours retranchés mardi matin dans le bâtiment, un vaste dédale de boutiques.

Au moins 62 personnes ont été tuées par le commando islamiste, presque autant portées disparues, et près de 200 blessées parmi la clientèle cosmopolite qui s'y pressait comme tous les week-ends pour faire du shopping.

La CPI avait ajourné lundi d'une semaine le procès pour crimes contre l'humanité du vice-président kényan William Ruto afin qu'il puisse gérer la crise provoquée par l'attaque du centre commercial.

Entrée en fonction à La Haye en 2003, la CPI est le seul tribunal pénal international permanent chargé de poursuivre les responsables de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

   ndy/abk