Attaque meurtrière contre l'équipe de foot du Togo: libération des 4 militants cabindais

22 décembre 2010 à 12h48 par La rédaction

LUANDA (AFP)

Le procureur général de la province angolaise de Cabinda a annoncé à l'AFP la libération ce mercredi des quatre militants des droits de l'homme condamnés en août dernier suite à l'attaque meurtrière contre l'équipe de foot du Togo en janvier dans l'enclave de Cabinda.

"Ils vont être libérés aujourd'hui", a déclaré à l'AFP le magistrat Antonio Nito.

Les quatre militants des droits de l'Homme de la province du Cabinda avaient été condamnés début août à des peines allant de trois à six ans de prison pour des liens supposés avec les auteurs de l'attaque meurtrière contre l'équipe nationale de football du Togo en janvier.

Le 8 janvier, deux jours avant l'ouverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en Angola, l'autocar de la sélection togolaise avait été attaqué par des hommes armés au Cabinda, une région pétrolière dont des groupes séparatistes réclament l'indépendance depuis une trentaine d'années.

Deux membres de la délégation togolaise avaient été tués dans la fusillade et un gardien de but grièvement blessé.