Attaques de Boko Haram au Tchad: 5 morts et 9 enlèvements

Par AFP

AFRICA RADIO

Des membres du groupe jihadiste nigerian Boko Haram ont tué cinq personnes et en ont enlevé neuf autres, dont six femmes, au cours de deux attaques de villages dans la région du Lac Tchad, a appris jeudi l'AFP de source officielle tchadienne.

Ces attaques se sont produites dans la nuit de mardi à mercredi, selon Dimouya Soiapebé, secrétaire général de la province du Lac Tchad.Dans le premier village attaqué, Bouboura, "cinq personnes ont été tuées et cinq blessées", tandis que les enlèvements ont eu lieu dans une autre attaque menée contre le village de Ngasia, selon M. Soiapebé.Il a précisé que les militaires recherchaient activement depuis mercredi les assaillants et les personnes enlevées.Par aileurs, la nuit d'après (mercredi à jeudi), plus de 200 têtes de bétails ont été volées et sept bouviers enlevés dans le même secteur par des membres présumés de Boko Haram, a par ailleurs indiqué le secrétaire général.L'un des bouviers a réussi à s'échapper, de même source.Sans lien avec ces différentes attaques, cinq membres présumés de Boko Haram ont été arrêtés lundi à N'Djamena, selon une source sécuritaire.Le groupe Boko Haram sévit principalement au Nigeria, son pays d'origine, mais mène ponctuellement des incursions meurtrières dans les pays voisins, Tchad, Niger et Cameroun.Depuis son apparition il y a neuf ans, Boko Haram a provoqué la mort d'au moins 20.000 personnes, la majorité au Nigeria.Une Force mixte multinationale (FMM) composée de militaires du Nigeria, du Cameroun, du Tchad et du Niger, a été mise en place pour lutter contre ce groupe jihadiste armé.